Obtenir une éducation de qualité est le fondement pour améliorer la vie des gens et le développement durable. Outre l’amélioration de leur qualité de vie, l’accès à une éducation inclusive et équitable peut aider à doter les populations locales des outils nécessaires pour développer des solutions innovantes aux plus grands problèmes du monde.
Education de qualité

La proximité, maître mot de la démocratisation culturelle

Finalité développement durable : épanouissement de tous les êtres humains

Le Conservatoire a affirmé sa volonté de conserver un service de proximité, tout en facilitant la circulation des élèves. Le maintien sur site d’un responsable, premier interlocuteur des personnels et usagers, et relais auprès de sa direction de rattachement, la Direction de la Culture, de la Jeunesse et des Sports est essentiel. Des passerelles entre les sites seront assurées, ainsi que des possibilités d’enseignement sur les différents lieux pour un même élève (Formation Musicale à Gaillard, instrument à Ville-la-Grand et orchestre à Vétraz-Monthoux).

Le but étant de permettre aux usagers, en fonction des horaires de cours souhaités ou des déplacements de la famille, de s’inscrire dans n’importe quel site du territoire proposant un cours et un niveau identique. Le Conservatoire sera présent sur Annemasse, Bonne, Cranves-Sales, Gaillard, Machilly, Ville-la-Grand et Vétraz-Monthoux.

7 sites d’enseignement
pour le conservatoire

L’Institut de soins infirmiers élargit l’offre universitaire

Finalité développement durable : épanouissement de tous les êtres humains

Après le campus provisoire Grand Forma ouvert avenue Emile Zola à Annemasse, Annemasse Agglo conforte son engagement en faveur du développement de la formation et de l’enseignement supérieur avec la création d’un nouveau pôle de formations supérieures. En 2020, suite au concours de maîtrise d’œuvre qui avait été lancé l’année précédente, l’avant-projet du nouvel équipement a été formalisé, pour la réalisation d’un bâtiment en co-maîtrise d’ouvrage entre Annemasse Agglo et le CHAL (Centre Hospitalier Alpes Léman). Les deux partenaires ont en effet vu l’intérêt de cette réalisation conjointe pour optimiser les moyens et offrir davantage de confort aux étudiants.

Annemasse Agglo se veut une facilitatrice de la bonne sortie d’opération ; en effet, elle prend en charge l’investissement sur les espaces mutualisés – Auditorium de 250 places, espaces de vie étudiante, espaces communs des formateurs – qu’elle louera au CHAL (2/3 des futurs étudiants utilisateurs du bâtiment).  Ce mécanisme permet au CHAL de lisse ses investissements liés à l’IFSI sur 30 ans, et de pouvoir récupérer la TVA sur cette partie de l’opération.

3200 m²
pour le pôle de formations supérieures IFSI – Grand Forma

Les outils numériques à la rescousse des amoureux de la lecture

Finalité développement durable : épanouissement de tous les êtres humains

Durant les deux mois de confinement les relations internes au réseau Intermède ont été maintenues via un groupe WhatsApp spécifique, mails de groupe, visioconférence et téléphone. Les bibliothécaires salariées ont par ailleurs télé-travaillé dans la mesure des capacités techniques locales et des situations personnelles.

Une activité plus importante s’est faite jour sur le portail et la page Facebook du réseau avec propositions de lectures vidéo, bricolages et coloriages, activités interactives (ex. Bookface, partage de sa pile ‘à lire’…), journal dessiné de la bibliothécaire confinée etc.

Parmi les activités Facebook proposées durant les confinements : Contes dans une boite à chaussure filmés depuis la bibliothèque de Bonne, tutos bricolage en direct de la médiathèque de Ville-la-Grand, ateliers numériques depuis la bibliothèque Pierre Goy d’Annemasse… On a noté une appétence accrue pour le numérique lorsque Savoie-biblio a permis l’inscription à distance à son service eMédi@s : une centaine de personnes supplémentaires en ont profité. Les offres virtuelles ont continué suite au déconfinement ; ateliers, lectures et conférences en ligne. Ce qui a permis de pallier les annulations d’évènements.

L’Archipel Butor a ouvert ses portes

Finalité développement durable : épanouissement de tous les êtres humains

Il y a des manoirs pas comme les autres et depuis le 1er février 2020, Lucinges, commune de 1 600 habitants située à proximité d’Annemasse, abrite un Manoir des livres. 650 m2 entièrement dédiés aux livres sous toutes ses formes. Situé au sein du château avec une tour datant du XVIe siècle, ce manoir est une maison forte réhabilitée en bibliothèque patrimoniale. Mais il ne représente, en fait, qu’une partie de ce que l’on appelle l’Archipel Butor, trois sites à découvrir à Lucinges où 9 000 visiteurs sont attendus par an. Pourquoi Lucinges ? Car, en 1989, Michel Butor choisit de vivre sur la commune de Lucinges, à proximité de Genève où il enseignait à l’Université.

La bibliothèque patrimoniale nommée Archipel Butor se décline sur trois sites, tous situés sur la commune de Lucinges et répondant à des services différents : le Manoir des Livres, la maison d’écrivain à l’Ecart (lieu d’accueil de résidences d’artiste ouvert à la visite sur réservation) et la bibliothèque Michel Butor. Cette dernière constitue le volet dédié au prêt et à la lecture publique. vise à devenir un ensemble de référence dans le domaine de la recherche, de la découverte et de la mise en valeur de l’œuvre de Michel Butor et du livre d’artiste, mais aussi un lieu vivant, un lieu de création en plein cœur de l’Agglomération d’Annemasse.

Cette ouverture a coïncidé avec la 8e fête du livre d’artistes organisée par Annemasse Agglo désormais. L’occasion de mettre au centre le livre d’artiste, à travers le salon, des expositions, des conférences et des visites et ateliers.Conférence de Mireille Calle-Gruber _ écrivain, professeur de littérature et d’esthétique à la Sorbonne Nouvelle à Paris_ , de l’écrivain Yves Peyré, rencontre avec la peintre Anne Slacik lors de son exposition « La Bohème est au bord de la mer » _ et Jean Gabriel Cosculluela _ poète, écrivain et conservateur de bibliothèques_ , atelier gravure adultes et jeune public étaient également au programme.

750 personnes
à l’inauguration de l’archipel BUTOR

Démocratiser l’accès à l’art et à l’excellence

Finalité développement durable : épanouissement de tous les êtres humains

L’Ecole des Beaux-Arts du Genevois EBAG a obtenu le renouvellement de l’agrément pour sa classe prépa pour 5 ans. Un évènement bienvenu dans la tourmente de cette année à nulle autre pareille.

Lire le dossier complet

Quand la musique rayonne !

Finalité développement durable : épanouissement de tous les êtres humains

Depuis le 1er septembre 2020, le conservatoire de musique reconnu d’intérêt communautaire, dépend désormais d’Annemasse Agglo. Objectif : étendre le rayonnement du conservatoire à toute l’agglomération d’Annemasse et permettre la mise en œuvre d’une politique globale et cohérente de l’offre musicale au sein de l’agglomération.

Lire le dossier complet