Développement durable une agglo engagée

Energie propre et d'un coût abordable

L’énergie est au centre de presque tous les défis majeurs, mais aussi des perspectives prometteuses, qui se présentent au monde aujourd’hui. Qu’il s’agisse d’emplois, de sécurité, de changement climatique, de production de nourriture ou d’accroissement des revenus, l’accès de tous à l’énergie est essentiel.
Energie propre et d'un coût abordable

Chaud Dedans favorise la transition énergétique

Finalité : lutte contre le changement climatique et protection de l’atmosphère

Première copropriété à bénéficier du dispositif Chaud Dedans, Le Faucigny symbolise la volonté des élus d’accompagner le parc privé énergivore vers la transition énergétique.
Pour Le Faucigny, copropriété construite en 1961, composée de 42 lots et étiquetée «E», les travaux ont permis un gain de 56% en matière énergétique (la copropriété est maintenant classée «C»), ce qui signifie des économies de chauffage, davantage de confort et un impact écologique largement amélioré.

Les partenaires : L’Etat, l’Anah et le Conseil départemental, le Pôle métropolitain, les Syndics et les copropriétaires.

56 % de gain en matière énergétique
pour la copropriété Le Faucigny

Des économies d’énergies par la rénovation des bâtiments

Finalité : lutte contre le changement climatique et protection de l’atmosphère

En 2018, les premières opérations de rénovation énergétique de bâtiments, issues de l’audit énergétique et du Plan Climat Air Energie sont en cours : tennis des Verchères, centre aéré de La Bergue, établissement SCAIME, Maison de Michel Butor…

L’intervention sur les 7 gymnases gérés par la collectivité apparaît ensuite comme un enjeu principal : ils pèsent pour 20% de la facture énergétique du patrimoine bâti d’Annemasse Agglo (hors Château Bleu) et près d’un tiers des émissions de CO2. L’enjeu d’une intervention sur ces bâtiments est donc prépondérant dans la stratégie d’amélioration énergétique. Il s’agit d’investissements relativement lourds (entre 700 000 et 1 200 000 €HT par établissement), à la fois sur l’enveloppe, la production/distribution d’énergie, la ventilation, l’éclairage et la régulation.

Plutôt que d’étaler dans le temps les travaux d’amélioration énergétique, il paraît judicieux d’examiner l’intérêt du recours à un ou des contrats de performance énergétique, permettant de regrouper les interventions en déployant certaines solutions directement sur plusieurs sites simultanément. C’est sur ces bases qu’une mission d’assistance à maîtrise d’ouvrage sera lancée par la suite pour analyser la pertinence et le meilleur périmètre à envisager (bâtiments, types de travaux, etc…), les modalités de financement et de montage contractuel les mieux adaptées.

Les bâtiments d’Annemasse Agglo produisent des énergies renouvelables

Finalité : lutte contre le changement climatique et protection de l’atmosphère

Des bâtiments de la Direction de l’Eau et de l’Assainissement d’Annemasse Agglo sont dotés de plusieurs équipements assurant une production d’électricité ou de chaleur locale et renouvelable :

  • La Maison de l’Eau est équipée de panneaux photovoltaïques pour une production d’électricité.
  • Une turbine est installée sur l’arrivée d’eau d’un captage à Saint-Cergues, afin de permettre à l’installation d’être autonome énergétiquement et d’assurer un dosage de la désinfection des eaux de captage.
  • En relation avec une start up innovante, Annemasse Agglo a installé une micro-turbine sur un tronçon du réseau d’eau potable, permettant d’alimenter électriquement les instrumentations sur ce site isolé. Ces tests, s’ils s’avèrent concluants, permettraient de développer ce produit pour d’autres sites isolés ayant des besoins énergétiques.
  • La station d’épuration Ocybèle produit du méthane par la fermentation des eaux usées en cours de traitement. Ce méthane est utilisé pour chauffer le bâtiment en période froide ; il est brûlé en période chaude. Une étude a préconisé sa réinjection dans le réseau de gaz Réseau Distribution France (GRDF) pour assurer sa valorisation en toutes saisons de l’année. Les travaux commenceront en 2021.