Le premier objectif défini par l'ONU est : éliminer la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde. La pauvreté ne se résume pas à l’insuffisance de revenus et de ressources pour assurer des moyens de subsistance durables. Ses manifestations comprennent la faim et la malnutrition, l’accès limité à l’éducation et aux autres services de base, la discrimination et l’exclusion sociales ainsi que le manque de participation à la prise de décisions.
Pas de pauvreté

Le soutien aux plus démunis maintenu durant la crise

Finalité développement durable : cohésion sociale et solidarité entre les territoires et les générations

Réorganisation des services pour privilégier la distribution alimentaire ainsi que l’accès aux sanitaires  le soutien aux plus démunis a été maintenu coûte que coûte en 2020. Et pourtant, il a fallu fonctionner sans l’aide précieuse des bénévoles, appartenant majoritairement à une population à risque, et gérer l’activité malgré la suspension des interventions de nombreux partenaires. Malgré la crise, l’Accueil de jour a déménagé en octobre au sein de la Maison des Solidarités, ne fermant ses portes que 24h afin de minimiser l’impact de l’interruption des services pour le public. Le renfort d’agents de l’Agglo pour l’application des gestes barrière et d’une maîtresse de maison dès le 8 juin a permis à l’équipe mobilisée de trouver une respiration. Dans le cadre de l’état de crise sanitaire, le prolongement de l’ouverture des dispositifs d’hébergements hivernaux a été demandé par l’Etat.  Pour les familles, l’accueil était ouvert jusqu’au 5 juin contre le 31 mars habituellement, et l’abri pour les personnes isolées jusqu’au 10 juillet. Et cela 24h sur 24. Particularité d’Annemasse agglo ; un troisième lieu d’accueil a été ouvert au centre loisirs de la Bergue à Cranves-Sales dès le 15 avril avec prise en charge du repas. Un geste solidaire en faveur d’une vingtaine de personnes en grande difficulté.

Partenaires

Emmaüs, Secours catholique, Maison Coluche, ARIES, ADOMA, SIAO, PMS, CLI, CCAS, CAF, Pôle Emploi, Trait d’union, Brigades vertes, PASS, AIDES, CPAM, APRETO…

535 personnes accompagnées socialement