Agir pour l’environnement et le développement durable

Repenser la mobilité de demain, favoriser les modes de déplacement doux via la voie verte, concilier préservation de l’agriculture, de l’activité humaine et de la biodiversité ; 2018 a sonné l’heure de l’action engagée pour protéger notre environnement… sur la durée !

Relever tous ensemble le défi de la mobilité durable

Vaste défi que de repenser la mobilité de demain à l’échelle locale et globale. C’est pourtant le programme que se sont fixé les 2e rencontres de la mobilité durable via des conférences, tables rondes et visites de terrain dans plusieurs lieux du Grand Genève. Un terrain d'expérimentation exceptionnel.
1,34 million de déplacements quotidiens
sur le territoire

Ça roule pour la voie verte !

En lien avec la politique environnementale et son label Ville Respirable, la voie verte apporte un nouveau souffle en matière de déplacement et encourage la mobilité douce en offrant un itinéraire dédié et sécurisé.
5,8 millions d’euros
pour la voie verte

Protéger l’agriculture et la biodiversité

Prendre soin des terres agricoles et favoriser la transmission peut se faire en parallèle à la protection de la biodiversité. A condition de travailler dans un esprit collaboratif et d’accompagnement.
15 fiches actions pour l'agriculture

Faits
marquants

Le premier site de compostage partagé plébiscité

Déchets
Pour répondre à l’objectif de généralisation du tri à la source, le premier site de compostage partagé sur un parc public a vu le jour dans le Parc Montessuit en juin 2018. Objectif : permettre aux habitants de déposer leurs déchets de cuisine ou de jardin dans un bac qui transformera le tout en un compost pour jardiner. Le compostage partagé permet de détourner en moyenne une quarantaine de kilos par habitant et par an à un coût plus faible qu’une collecte séparée des bio-déchets. Fort du succès de ce site de compostage partagé, il y a eu un premier démoulage (du bac d’apport vers bac de maturation) fin septembre 2018.

Les partenaires : la mairie d’Annemasse et l’association compost et compagnie 74 (citoyens d’Annemasse)

De nouveaux horaires pour fluidifier les collectes

Déchets
Logique de rationalisation des tournées de collecte oblige, le jour des collectes des ordures ménagères a changé le 4 juin 2018 pour les communes d’Ambilly, le centre-ville d’Annemasse, Machilly et Vétraz-Monthoux. A l’origine de ce changement également, une demande forte depuis quelques années de l’hypercentre d’Annemasse et la prise en compte de plusieurs contraintes : les horaires de circulation du Tram et les nouveaux sens de circulation découlant de la mise en service.
30 % de la population d’Annemasse agglo concernée

La déchetterie de Bonne fait peau neuve

Communication
Déchets
Trois principes ont guidé la réhabilitation du site ; sa vétusté, la nécessité d’une mise aux normes et la volonté d’amélioration des conditions d’accès pour les usagers et de travail des agents. Par rapport au site de Saint-Cergues, la plateforme a été élargie. Enfin, boucle de comptage et vidéosurveillance sont prévues et le site est désormais entièrement clos.
9 bennes à quai
à la déchetterie de Bonne

Apprendre à transformer plutôt qu’à jeter

Une nouvelle ère dans la gestion des déchets s’est ouverte en 2018 avec l’arrivée de deux nouvelles filières : les vélos usagés et les lunettes. Si les vélos sont remis en état ou transformés en pièces détachées, chaque paire de lunettes est lavée puis triée par type (correctrice ou solaire) et selon le degré de puissance des verres. Les lunettes sont expédiées en Afrique (Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Gabon, Mali, R.C.A., Sénégal, Tchad, Togo, Guinée Conakry). Sont collectés les paires de lunettes pour enfants et adultes (lunettes de vue, lunettes solaires correctrices, lunettes solaires non correctrices, sans étui), du petit matériel et outillage d’optique : verres organiques non montés, montures neuves, frontofocomètres meuleuses, raineuses, chaufferettes, petit outillage…

Partenaires :
    • L’association En Ville à Vélo via L’atelier Pignon Sur Rue
    • L’Ordre de Malte France
 
4 déchetteries concernées

Donner une seconde vie à vos objets

Déchets
Les usagers du territoire d’Annemasse Agglo ont été accueillis à plusieurs reprises le samedi en déchetterie entre juin et octobre 2018 pour donner une seconde vie à leurs objets à Vétraz-Monthoux, Gaillard, Saint-Cergues. L’occasion pour Annemasse Agglo en partenariat avec Emmaüs d’évoquer avec ses usagers la thématique du réemploi des déchets : donner, réparer ou revendre plutôt que jeter. Les habitants ont été invités à apporter du mobilier (en bon état), du petit et gros électroménager, des livres, des outils informatiques, des vélos, du textile, de la vaisselle, des bibelots, etc.

Chaud Dedans favorise la transition énergétique

Habitat
Première copropriété à bénéficier du dispositif Chaud Dedans, Le Faucigny symbolise la volonté des élus d’accompagner le parc privé énergivore vers la transition énergétique. Pour Le Faucigny, copropriété construite en 1961, composée de 42 lots et étiquetée «E», les travaux ont permis un gain de 56% en matière énergétique (la copropriété est maintenant classée «C»), ce qui signifie des économies de chauffage, davantage de confort et un impact écologique largement amélioré.

Les partenaires : L’Etat, l’Anah et le Conseil départemental, le Pôle métropolitain, les Syndics et les copropriétaires.
56 % de gain en matière énergétique
pour la copropriété Le Faucigny

Favoriser une énergie positive sur le territoire

Habitat
Acteur engagé dans le combat mené pour réduire les besoins en énergie, Annemasse Agglo a lancé, accompagnée par un cabinet d'études, une enquête visant à améliorer la connaissance du parc d’appareil de chauffage au bois sur l’agglomération. Les résultats de cette enquête permettront à la collectivité d'adapter au mieux les dispositifs prévus pour ses habitants. Une soirée théâtrale a été organisée dans le cadre des Assises de la transition énergétique : Plein feu sur les bonnes pratiques du chauffage au bois.

Sur les 200 dossiers de demande de la prime chauffage bois reçus au 31 décembre 2018 :
  • 193 dossiers validés
  • 3 dossiers en attente de justificatifs
  • 4 dossiers refusés
1 000 € de chèque énergie
pour changer son vieux poêle à bois (sous conditions)

Quand écoquartier rime avec performance énergétique

Aménagement du Territoire, de l'Environnement et de l'Economie
Habitat
Mobilité et aménagement opérationnel
En parallèle d’une réflexion sur l’identité architecturale d’Annemasse, un travail sur les équipements et réseaux, avec une perspective de gestion exemplaire des ressources notamment en matière d’énergie, a été mené. Le SYANE a été missionné par la commune d’Ambilly pour envisager la mise en œuvre d’un réseau de chaleur permettant d’alimenter les bâtiments de la ZAC Etoile Annemasse-Genève de façon collective, mais aussi de desservir des bâtiments à proximité de l’opération, permettant ainsi d’améliorer les performances énergétiques globales du territoire.

Les partenaires : le concessionnaire de la ZAC (Bouygues Immobilier UrbanEra) et ses prestataires (agence d’urbanisme DEVILLERS notamment).

L’autopartage pour limiter les émissions polluantes

Pour limiter les émissions polluantes, Annemasse Agglo soutient un usage raisonné de la voiture individuelle en proposant un système d’autopartage. Avec le soutien des communes, le service d'autopartage Citiz à Annemasse comportera à terme quatre stations avec quatre voitures dont une électrique :
  • Station Gare, au début de l'avenue Emile Zola.
  • Station Annemasse Agglo, sur le parking de la collectivité.
  • Station Mairie, au début de la route de Bonneville.
  • Station mairie, Ambilly (voir site Citiz)

La première voie de covoiturage en France

Communication
Mobilité et aménagement opérationnel
Patrimoine et architecture
Services techniques
Expérience inédite sur l'autoroute A411 qui permet de rejoindre Genève depuis la Haute-Savoie ; la toute première voie de covoiturage sur une autoroute en France a été testée. Objectif de cette expérimentation menée par la Société Autoroute et tunnel du Mont-Blanc : fluidifier le trafic sur l'Autoroute blanche et réduire l'impact environnemental des usagers. Mise en place au niveau de la douane de Vallard sur un kilomètre de long à cheval entre la France et la Suisse, cette voie réservée permettra de gagner du temps.
17 000 véhicules sur l'autoroute A 411
chaque jour

Des démarches expérimentales pour contrer la pollution sur les chantiers

Territoire sensible à la pollution atmosphérique, Annemasse Agglo a adopté un Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) au sein duquel une action notamment vise à améliorer les connaissances des émissions de polluants liées aux chantiers de bâtiments et de travaux publics. Une démarche expérimentale a été conduite sur les chantiers du tramway en 2018 afin de déceler les activités sources de pollution et les moyens de limiter leurs effets. Avec l’engagement Chantiers air climat à destination des entreprises, l’Agglo est précurseur.