Connectée au Grand Genève

Annemasse Agglo s'insère dans un tissu métropolitain plus vaste, celui du Genevois. Cette situation apporte des problématiques tout à fait spécifiques en terme de flux et d'attractivité. Toujours plus ouverte et connectée à ses voisins suisses, l'Agglo cultive le dialogue et recherche des solutions pour faciliter la vie des habitants à l'échelle d'un bassin de vie et d'emploi plus vaste que son propre territoire.

Le tramway, un chantier global pour une agglo reliée

C'est parti ! Le premier coup de pioche des travaux du tramway a été donné le 30 janvier 2017 par la démolition symbolique de l'aubette des douaniers à la frontière franco-suisse. Revue de détail d'un chantier complexe qui devrait durer jusqu'à fin 2019.
25 minutes
entre le centre-ville de Genève et le cœur d'Annemasse

Le futur pôle d'échanges multimodal en chantier

Le 20 décembre 2017, les élus ont présenté au public et à la presse les différents projets d'aménagement en cours sur le site de la gare d'Annemasse. Un projet d'ampleur, puisque la gare pourrait voir sa fréquentation multipliée par cinq avec l'arrivée du Léman express et la livraison de l'écoquartier Etoile. Comment l'Agglo s'y prépare-t-elle ?
51 M€ investis
dans le pôle d'échanges multimodal

Roulez jeunesse... à vélo bien sûr !

Annemasse Agglo s'est dotée d'un schéma cyclable ambitieux. Intégré au Plan de déplacements urbains (PDU) voté en 2014 par les élus, il prévoit d'équiper le territoire de 100 km de voies cyclables à l'horizon 2024. Focus sur les premières réalisations en 2017.
100 km
de voies cyclables en 2024

Faits
marquants

Accompagner les commerçants pendant les travaux du tramway

Aménagement du territoire, environnement et économie
Le 11 septembre, le forum organisé par l'Agglo avec la Banque de France, l'URSSAF et les services de l'Etat a réuni quelque 80 commerces placés sur le tracé du tramway à Annemasse, Ambilly et Gaillard. Pour faire face à leurs difficultés pendant la durée des travaux, les commerçants peuvent faire une demande à la Commission d'indemnisation animée par l'Agglo en lien avec ses partenaires. Les premières demandes ont été adressées à la Commission fin 2017. Environ 150 professionnels pourraient bénéficier de ces mesures de soutien.
160 000 € d'aides FISAC
versés à 38 entreprises en 2016/2017
 

Altéa, la zone d’activité premium de l’Agglo

Aménagement du territoire, environnement et économie
A la frontière suisse, Annemasse Agglo investit dans la zone d'activité Altéa. Objectif ? En faire une destination de choix pour les PME industrielles ou artisanales de pointe. Le message est 100% reçu puisque leur nombre a triplé en 2017 ! Elle profitent d'un cadre paysager et forestier d'une qualité rare, d'un restaurant et d'une crèche interentreprises depuis juin 2017, mais aussi du pôle tertiaire PETAL qui réunit les fonctions supports nécessaires à leur développement : comptabilité, recrutement, etc. En novembre, sous l'impulsion de la collectivité, l'association des entreprises Altéa s'est créée. Cette instance de dialogue permet de mieux connaître les attentes des adhérents.
28 PME et TPE en activité sur Altéa

Annemasse Tourisme élargit son périmètre

Office du tourisme
2017 est l'année qui a préparé la fusion des offices du tourisme d'Annemasse et de Saint-Julien-en-Genevois, conformément aux prescriptions de la loi NOTRe. Le périmètre du nouvel office du tourisme englobe 29 communes. Les Conseils des collectivités respectives ont entériné ce changement en septembre 2017. En novembre, des élections ont été organisées pour élire le nouveau Conseil touristique et les représentants de chaque filière : casinos, hôtels, restaurants, etc. Si un accueil reste ouvert à Saint-Julien, les employés ont tous été accueillis dans les bureaux d'Annemasse. Un travail important a été fourni pour la conception du plan marketing des 3 années à venir ! Afin que le territoire reste une destination touristique de choix...
114 M€ dépensés chaque année
par les touristes

CEVA : un chantier 100% maîtrisé

Aménagement du territoire, environnement et économie
La future liaison ferroviaire Annemasse – Genève se matérialise. Côté français, les travaux de création des infrastructures dirigés par la SNCF sont quasiment terminés à la fin de l'année 2017. Les opérations de génie civil, la pose et la soudure des rails et des caténaires sont en passe d'être achevés. L'objectif d'ouverture du service Léman express au public en 2019 est maintenu. Annemasse Agglo a engagé 11,75 M€ d'investissement dans les études et travaux de cette nouvelle solution de mobilité ultra-performante, soit 5,5% du coût global.
11,75 M€ d'investissement
pour le CEVA
 

Juvigny : un pas vers l’extension du centre-bourg

Aménagement du territoire, environnement et économie
Comme Machilly, la Commune de Juvigny anticipe les besoins futurs avec un programme immobilier portant sur la construction de 96 logements neufs incluant des logements sociaux, des logements en accession abordable et d'autres en accession libre pour garantir la mixité sociale. Annemasse Agglo assure la maîtrise d'ouvrage de cette opération. En septembre 2017, les promoteurs ont déposé leurs offres suite à la consultation publique.
96 logements neufs à Juvigny

Interopérabilité : une première historique

Mobilité et aménagement opérationnel
Le 13 septembre 2017, les élus d'Annemasse Agglo ont signé une charte d'interopérabilité avec la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Cela signifie que l'usager pourra charger l'ensemble de ses abonnements de transports (TER, bus, etc.) sur une carte unique et sans contact reconnue sur l'ensemble du réseau régional. Cette mesure prépare les mises en circulation du tramway et du Léman express qui vont fortement accroître le nombre de voyages sur l'agglomération, notamment sur les plus longues distances. A Annemasse, les abonnements seront délivrés par la Maison de la mobilité sur le site de la gare.
5e gare régionale en 2019

L’attractivité commerciale de l’Agglo renforcée

Aménagement du territoire, environnement et économie
Communication
C'est le but de la démarche initiée le 8 septembre 2017 par la direction de l'aménagement du territoire, de l'environnement et de l'économie et la direction de la communication avec le soutien de l'agence Hula hoop. Les enseignes en cœur d'Agglo sont spécifiquement visées par cette opération de marketing territorial visant à doper l'image des centralités commerciales à Annemasse, Ambilly et Gaillard. Les représentants des commerces ont été associés lors de plusieurs ateliers créatifs pour co-construire le projet.

Machilly : un centre-bourg bientôt « revitalisé »

Aménagement du territoire, environnement et économie
La Commune a souhaité tirer parti de l'arrivée prochaine du Léman express. Avec un train toutes les 30 minutes en direction d'Annemasse, Genève et Evian-les-Bains, de nouvelles familles pourraient souhaiter s'installer à Machilly. Pour anticiper ce changement, elle a confié à Annemasse Agglo la maîtrise d'ouvrage d'un projet urbain mixte, mêlant la création de 45 logements et de commerces de proximité près de la gare. En 2017, le foncier disponible a été identifié et inscrit au Plan local d'urbanisme (PLU) de la Commune. En décembre 2017, les services de l'Agglo ont lancé la consultation pour le choix d'un opérateur urbain.
45 logements neufs à Machilly
 

Zones d’activité économique : une gestion résolument innovante !

Aménagement du territoire, environnement et économie
La loi NOTRe transfère la gestion des zones d'activité communales aux intercommunalités à partir du 1er janvier 2017. L'Agglo, avec l'aide du cabinet Finance Consult, a donc étudié la question : qu'est-ce qu'une zone d'activité ? Sur quels éléments éléments le transfert porte-t-il (voirie, éclairage, nettoyage, aménagement, etc.) ? Quels sont les impacts financiers pour la collectivité ? Une dizaine de parcs d'entreprises sont concernés par ce changement sur le territoire. En parallèle, Annemasse Agglo a signé une convention avec le Genevois français et la Communauté de communes Arve et Salève. Depuis septembre 2017, ces collectivités ne vendent plus leurs terrains aux entreprises : elles les louent au moyen de baux à construction. Une mesure innovante qui leur permet de garder la maîtrise du foncier et d'éviter la concurrence entre territoires !