Développement durable une agglo engagée

Industrie, innovation et infrastructure

Une industrialisation durable qui profite à tous, allant de pair avec des innovations et des infrastructures, peut libérer des forces économiques dynamiques et compétitives qui génèrent des emplois et des revenus. Ces facteurs ont un rôle crucial dans l’introduction et la promotion de nouvelles technologies, le développement du commerce international et l’utilisation efficace des matières premières.
Industrie, innovation et infrastructure

Donner aux jeunes le goût de l’entrepreneuriat

Finalité : dynamique de développement suivant des modes de production et de consommation responsables

En 2019, CitésLab, dispositif d’accompagnement à la création d’entreprise soutenu par Annemasse Agglo, a mis sur pied deux événements pour les jeunes tentés par l’aventure de l’entrepreneuriat. Le 28 mars 2019, Citéslab leur a proposé de participer à l’Académie de l’entrepreneuriat au Cortex Virtual à Annemasse, une journée pour former les jeunes au pitch destiné à présenter leur projet.

C’est ensuite sur scène, le 5 avril, au Labo à Ville-la-Grand, avec les entrepreneurs font leur show qu’ils ont été invités à venir présenter leur entreprise face à un public de professionnels : entrepreneurs, élus, chefs d’entreprise. Objectif : révéler leur potentiel entrepreneurial et l’optimiser. Et puisque l’on était au théâtre, entre chaque présentation, une troupe de comédiens rompus aux règles de l’improvisation proposait des interludes ludiques et humoristiques. Pour immortaliser ces rencontres, un photographe a suivi les jeunes sur les deux journées, et l’événement a fait l’objet d’une expo photo itinérante sur toute la région Auvergne Rhône-Alpes, visant à exposer le travail des jeunes.

Fédérer et soutenir les entrepreneurs du numérique

Finalité : dynamique de développement suivant des modes de production et de consommation responsables

Vous pensez encore que l’expression startup et numérique rime forcément avec geek et lunettes à grosses montures d’écaille ? Vous avez tout faux. Car sachez que parmi les entrepreneurs du numérique, le domaine d’intervention est très varié. Certains travaillent sur des applications destinées à favoriser les circuits courts et la consommation locale ou à mieux appréhender la rémunération du droit d’auteur. Une banque en ligne éthique a même été créée ainsi qu’une application donnant les moyens aux salariés de travailler en marchant.

Ainsi, la création et labellisation d’une communauté French Tech sur notre territoire avec le lancement de la communauté French tech in the Alps Genevois français, auquel ont participé les auteurs d’Into the French tech, Anne-Sophie Renove et Emmanuelle Fiahaut-Franc, en présence du Président de la French tech, Eric Pierrel, a pour objectif d’accélérer le développement des startups dans le domaine du numérique. Elle s’appuie sur le réseau French In The Alps dont la maison mère est à Grenoble, ses antennes étant basées à Valence, Annecy et dans le Genevois français.

26 startups sur le territoire

Un Campus dédié à la construction durable et innovante

Finalité : dynamique de développement suivant des modes de production et de consommation responsables

Le 11 février 2019, a été inauguré le campus des métiers et des qualifications transfrontalier, construction durable et innovante, en présence de nombreux partenaires dont Annemasse Agglo. Le Campus se veut être un vecteur de valorisation des métiers du bâtiment notamment avec le développement des matériaux et système constructif innovants.

Le premier objectif de ce Campus est de mettre à jour la cartographie des formations et des plateaux techniques sur les territoires afin de cibler les priorités de formations déjà existantes à renforcer, et à déterminer les nouveaux modules à créer. Les métiers sous tension en lien avec les besoins des entreprises seront ensuite identifiés et les projets de développement économique menés de concert sur les deux territoires.

En parallèle des actions de valorisation des métiers de la construction seront menées auprès des jeunes publics. Le campus se dotera d’un observatoire expérimental à vocation pédagogique permettant de considérer la singularité du campus transfrontalier à partir de sa double dimension à la fois territoriale et en réseau.