Développement durable une agglo engagée

Lutte contre les changements climatiques

Les changements climatiques affectent désormais tous les pays sur tous les continents. Cela perturbe les économies nationales et affecte des vies, coûte cher aux personnes, aux communautés et aux pays aujourd’hui et même plus demain.
Lutte contre les changements climatiques

Une prime vélo pour une mobilité plus douce et un air respirable

Finalité développement durable : Lutte contre les changements climatiques et protection de l’atmosphère

Face à la demande grandissante du public pour la mobilité active et les infrastructures cyclables, Annemasse Agglo a décidé de renforcer sa politique vélo. Inscrite dans le dispositif villes respirables en 5 ans, une prime dédiée à la petite-reine a en effet été lancée en 2021.

Lire le dossier complet

250 dossiers
déposés pour la prime vélo

Structurer un réseau de transports collectifs performants

Finalité développement durable : Lutte contre les changements climatiques et protection de l’atmosphère

La conception de l’aménagement de la ligne de bus 5 en site propre entre la gare d’Annemasse, Bonne et le CHAL (Centre hospitalier Alpes Léman) s’est faite en étroite collaboration avec ceux qui utiliseront ou vivront (habitants, usagers, etc.) les nouveaux aménagements. Ceci via le projet soumis à la concertation publique, du 1er novembre 2020 au 28 février 2021.

Ce projet prévoit d’aménager des voies réservées aux bus sur l’itinéraire de l’actuelle ligne n°5, au niveau des secteurs congestionnés par le trafic routier. Cela signifie que les bus auront des couloirs de circulation dédiés, à l’image du Bus à Haut Niveau de Service Tango, réalisé en 2015, qui circule sur ses propres voies. Au programme également : la création de priorités aux feux pour les bus, la réfection des quais pour les rendre plus accessibles. Mais aussi des équipements plus confortables au niveau des arrêts et une attention accrue portée aux personnes à mobilité réduite. Enfin, une requalification de voirie pour faciliter le passage des modes de déplacement actifs a été prévue.
Portée par la volonté d’améliorer la desserte en transport public sur l’agglomération en réduisant le temps de trajet en bus par rapport à aujourd’hui, Annemasse Agglo atteindra à coup sûr son objectif ultime. Celui de renforcer l’usage des transports en commun et de diminuer la pollution. Comme un écho au Schéma de Cohérence Territoriale d’Annemasse Agglomération, approuvé en septembre 2021, et qui fixe l’objectif de réduction de la part modale de la voiture à 50% en 2033. La réduction de la place de l’automobile doit être plus importante au fur et à mesure que l’on se rapproche du cœur de l’agglomération. Là où l’offre de transport collectif est plus importante et que la pratique des modes actifs est aisée. Beaucoup reste à faire car, si la part modale de la marche dans l’agglomération est élevée pour une ville de moins de 50.000 habitants, celle des transports en commun est encore relativement faible, comparée à celle des communes urbaines comparables, et montre le potentiel de développement de l’offre de transports.

Un plan de déplacement Inter-entreprises bienvenu

Finalité développement durable : Lutte contre les changements climatiques et protection de l’atmosphère

En termes d’animation des acteurs économiques sur les zones d’activités, Annemasse Agglo est allée plus loin en 2021. Bien au-delà des relations régulières entretenues avec les associations de professionnels (ADETA, AEV, autres associations à structurer…). Désireuse d’être un facilitateur économique, la collectivité, membre de l’association du TechnositeAltéa et avec l’appui de la Maison de l’Economie Développement a en effet soutenu les initiatives pour le lancement d’une démarche RSE, une gestion vertueuse des déchets, l’entretien des espaces verts, la valorisation des masques, des palettes bois, etc. Annemasse Agglo, avec l’appui de TP2A, du Pôle Métropolitain et de l’ADETA a également lancé le Plan de Déplacement Inter Entreprise du TechnositeAltea. Diagnostic et plan d’action ont été travaillés pour limiter les pratiques d’autosolisme via l’utilisation de mode de transports alternatifs (transports collectifs, vélo électrique, co-voiturage, etc.) ; les premières actions devant être mises en œuvre au premier semestre 2022. Enfin, concernant le développement du TechnositeAltea, et suite à un appel à projet mettant en concurrence différents sites d’implantation potentiels, Annemasse Agglo s’est vue confirmer en décembre 2021 le choix de l’entreprise Nicomatic pour le développement d’un important projet de développement industriel devant permettre d’accueillir à termes environ 200 emplois au sein d’un bâtiment d’environ 5000 m2.