Développement durable une agglo engagée

Villes et communautés durables

Les villes sont des plaques tournantes pour les idées, le commerce, la culture, la science, de la productivité, le développement social et bien plus encore. Considérées sous leur meilleur jour, les villes ont permis à leurs habitants de progresser sur les plans social et économique.
Villes et communautés durables

La Maison de l’habitat pour fluidifier le parcours d’accès au logement

Finalité : épanouissement de tous les êtres humains

Face à la très forte demande en matière de logements, la Maison de l’habitat, ouverte le 19 juin 2018, se veut un guichet unique d’informations et de démarches pour tous les habitants.

L’objectif de cette structure aujourd’hui bien identifiée par les habitants est de favoriser l’accès des demandeurs de logement social dans le parcours et leur donner davantage de transparence et de visibilité, ceci afin de répondre aux obligations en matière d’accès et d’attribution des logements sociaux dictées par la loi ALUR et la loi Egalité et Citoyenneté.

Ce lieu d’accueil centralise les informations pour toutes les problématiques des habitants de l’agglomération annemassienne liées au logement, à l’habitat durable et à l’énergie. Le travail mené, en amont, avec les bailleurs sociaux vise également à fluidifier le parcours d’accessibilité au logement.

La Maison de l’Habitat offre à l’usager toute l’information sur la rénovation du parc privé :

  • Chaud dedans, dispositif d’aide à la rénovation énergétique des copropriétés,
  • Prime chauffage bois, dispositif d’aide au remplacement des vieux poêles à bois,
  • Habiter mieux, aide financière de l’Anah pour améliorer de façon significative les performances énergétiques d’un logement.

Quel que soit le projet d’accès au logement, de rénovation ou de réhabilitation, le public est conseillé, accompagné et suivi par les acteurs spécialisés dans l’information et le conseil via une écoute individualisée de la part des agents de la Maison de l’Habitat et des partenaires. Ce service est rendu pour 11 communes de l’agglo, la 12e, Vétraz-Monthoux, disposant de sa propre antenne.

Plus de 2000 appels téléphoniques
à la Maison de l'Habitat

La mémoire de Michel Butor préservée à la Maison d’écrivain

Finalité : épanouissement de tous les êtres humains

C’est pour le public qu’Annemasse Agglo a acquis la maison de Michel Butor à Lucinges afin d’y accueillir toute l’année artistes et écrivains en résidence. Débutés en mars, les travaux orchestrés par l’architecte Guy Desgrandchamps, ont été dévoilés au public en octobre lors de la fête du livre d’artiste. L’ensemble du projet a été présenté aux journées nationales du patrimoine.

Ce projet, jouissant de la donation de livres d’artiste et d’œuvres d’art des quatre filles de Michel Butor, vient renforcer l’ouverture prévue en 2020 d’une bibliothèque patrimoniale dédiée à la conservation et à la présentation des livres d’artiste sur la commune : le Manoir des Livres.

Les partenaires : Mécénat de la fondation du crédit agricole, l’Etat, la DRAC, le Département 74, Dartagnans – financement participatif, Savoie-Biblio, Lucinges et les Crédits parlementaires.

Plus de 1 000 objets et livres d'artistes recensés

Des démarches expérimentales pour contrer la pollution sur les chantiers

Finalité : lutte contre le changement climatique et protection de l’atmosphère

Territoire sensible à la pollution atmosphérique, Annemasse Agglo a adopté un Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) au sein duquel une action notamment vise à améliorer les connaissances des émissions de polluants liées aux chantiers de bâtiments et de travaux publics. Une démarche expérimentale a été conduite sur les chantiers du tramway en 2018 afin de déceler les activités sources de pollution et les moyens de limiter leurs effets. Avec l’engagement Chantiers air climat à destination des entreprises, l’Agglo est précurseur.

Des projets de mobilité au service de l’intermodalité

Finalité : lutte contre le changement climatique et protection de l’atmosphère

De grands projets de transport, inscrits dans le Plan de Déplacements Urbains, sont actuellement en cours de lancement.

Le Pôle d’Echanges Multimodal (PEM) : un nouveau visage pour la gare d’Annemasse

L’arrivée du Léman Express prévue en 2019 va considérablement augmenter les flux en gare d’Annemasse. Cela implique donc de réorganiser la gare actuelle pour créer un pôle d’échanges multimodal, de portée internationale, qui va transformer l’environnement urbain du quartier de la gare. En 2017, les travaux du passage souterrain et de mise en accessibilité des quais ont été engagés. Le gros œuvre de l’ouvrage a été finalisé en 2018. La construction du nouveau bâtiment voyageur ainsi que les travaux de construction du parking silo ont démarré à l’automne 2018.

La Maison de la Mobilité et du Tourisme

La Maison de la Mobilité et du Tourisme, ouverte en décembre 2018, propose des services innovants à la mobilité sur le territoire et notamment au niveau du pôle d’échanges de la gare d’Annemasse. L’objectif de ce bâtiment est de s’appuyer sur l’Office du Tourisme pour développer une offre de service globale sur les questions de mobilité et de tourisme. Sont également présentes de nouvelles offres de service de mobilité (auto-partage, co-voiturage, vélostation,…) et la mise en synergie de services existants (locations de voiture, taxis, offres stationnement, vente de tickets grande ligne…). La vélostation est un service au sein de la maison de la mobilité et du tourisme permettant de louer des vélos classiques et à assistance électrique, des trottinettes, et des vélos pliants.

Des parkings-relais pour désengorger le centre

D’autres projets de mobilité se construisent. Ainsi, aux extrémités de la ligne de bus Tango deux parkings de 250 places voués à devenir P+R en périphérie des cœurs de ville sont en cours de construction ; la première phase de construction du parking Jean Monnet, pour l’instant en libre-service, s’est achevée en 2018.

65 vélos et 5 trottinettes
pour la vélostation

Un projet d’écoquartier durable et structurant

Finalité : lutte contre le changement climatique et protection de l’atmosphère

Le projet Etoile Annemasse-Genève, impulsé par Annemasse Agglo, est un projet de développement urbain important autour de la gare d’Annemasse, que le Léman Express dote d’une accessibilité très qualitative. Ce projet de nouveau quartier de référence du Grand Genève est amorcé depuis plusieurs années et a donné lieu à la création d’une ZAC d’environ 18 hectares en 2014.

Sa mise en œuvre permet de décliner en cohérence l’ensemble des politiques développées à l’échelle locale et transfrontalière comme le développement d’un nouveau quartier d’affaires et l’accueil d’environ 1400 logements (et 1000 emplois) supplémentaires d’ici 2031, dans des formes urbaines denses, en développant le logement social ainsi que l’accession sociale et abordable. Ce projet vise également le développement de solutions énergétiques innovantes.

Suite au recrutement de l’aménageur (Bouygues Immobilier UrbanEra) en 2016, et à la production du plan-guide de la ZAC Etoile Annemasse-Genève par le cabinet DEVILLERS en 2017, l’année 2018 a permis la poursuite des déclinaisons opérationnelles à proximité de la gare d’Annemasse dans la perspective de l’arrivée du Léman Express fin 2019, avec le dépôt des permis de construire suivants :

  • hôtel et offre de restauration, logements libres et abordables et commerces en rez-de-chaussée
  • îlot Bernard (logements libres, abordables et sociaux, maison médicale et commerces en rez-de-chaussée)
  • le déclenchement de la conception d’une opération de bureaux à proximité immédiate de la gare

En outre, les réflexions opérationnelles ont été engagées en parallèle sur le secteur nord de l’opération, en particulier pour l’évolution des PLU (Plan Local d’Urbanisme) des deux communes concernées, la stabilisation d’une identité architecturale et la conception des espaces publics.

Crédit photo : Devillers

Le forum international de la mobilité durable pour repenser la mobilité de demain

Finalité : lutte contre le changement climatique et protection de l’atmosphère

Sous l’impulsion d’Annemasse Agglo, le Grand Genève a été la capitale de la mobilité les 15 et 16 novembre 2018. Les acteurs présents (entreprises, instituts de recherches, des élus nationaux et internationaux) ont repensé la mobilité durable de demain et le Grand Genève a fait office d’exemple avec ses nombreuses réalisations et projets.

Les développements actuels sur le territoire et plus largement sur le Grand Genève, avec l’arrivée imminente du Léman Express et du Tram Annemasse – Genève, est exemplaire à plus d’un titre :

  • ces réalisations susciteront un grand intérêt auprès des acteurs nationaux et internationaux ;
  • ces réalisations et celles programmées en matière de mobilité sur le territoire entre la France et la Suisse constituent un excellent exemple de coopération internationale et locale réussie ;
  • ces projets sont importants compte tenu de leur contribution au développement et à l’intégration économique du Grand Genève et des régions voisines de part et d’autre de la frontière ;

Le Forum international de la mobilité durable a été organisé par Annemasse Agglo avec de nombreux partenaires tels que l’ONU, via l’Unitar (Institut des Nations Unies pour la formation et la recherche), sous le haut patronage du Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères, le cluster et pôle de compétitivité CARA, le Pôle métropolitain du Genevois français. Il s’est tenu sur deux journées avec des réflexions sur la mobilité au local le jeudi et sur la mobilité au global le vendredi.

200 personnes présentes le jeudi
et 175 personnes le vendredi

Le premier site de compostage partagé plébiscité

Finalité : préservation de la biodiversité, protection des milieux et des ressources

Pour répondre à l’objectif de généralisation du tri à la source, le premier site de compostage partagé sur un parc public a vu le jour dans le Parc Montessuit en juin 2018.

Objectif : permettre aux habitants de déposer leurs déchets de cuisine ou de jardin dans un bac qui transformera le tout en un compost pour jardiner. Le compostage partagé permet de détourner en moyenne une quarantaine de kilos par habitant et par an à un coût plus faible qu’une collecte séparée des bio-déchets.

Fort du succès de ce site de compostage partagé, il y a eu un premier démoulage (du bac d’apport vers bac de maturation) fin septembre 2018.

Les partenaires : la mairie d’Annemasse et l’association compost et compagnie 74 (citoyens d’Annemasse)